Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 22:13

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Visite du Président de la Transition à New-York

Le Président de la Transition, SEM Andry Nirina RAJOELINA, va s’envoler ce Mercredi 16 Mai 2012 dans la matinée pour New-York (Etats-Unis) pour participer à une séance de travail avec le Secrétaire Général des Nations Unies, SEM Ban Ki-Moon, et le Département politique de cette Instance suprême. Une séance de travail qui rentre dans le cadre de la résolution de la crise et les préparatifs électoraux à Madagascar.

Antananarivo, le 15 Mai 2012

Le Chargé de la Communication

à la Présidence de la Transition

Mis à jour ( Mardi, 15 Mai 2012 20:08 )

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 13:53

 Lors du Conseil des Ministres qui s’est tenu le Mercredi 9 Mai 2012, le Président de la Transition, Andry Rajoelina, a fait part à l’assistance du cours de la rencontre qu’il a eue avec les dirigeants du Syndicat des enseignants Sempama. il a annoncé que les revendications sociales, faites par ledit Syndicat, ne peuvent être satisfaites par l’Etat, étant donné que, si le budget total alloué en 2012 au ministère de l’Education nationale s’élève à 110 milliards d’Ariary, le montant total des revendications du Sempama est de l’ordre de 210 milliards d’Ariary, soit une enveloppe financière d’un montant de 500 000 Ariary pour chacun des 43 500 enseignants publics. Or, faute d’appuis financements extérieurs, il a fallu diminuer le montant global du budget général de l’Etat de 40%, par rapport à celui de 2011. Ce qui a amené le Chef de l’Etat à faire remarquer que si l’on satisfait ces revendications, il faudrait alors fermer les portes de quelques ministères.

Le Président de la Transition a déclaré que toutes les voies du dialogue sont désormais épuisées et que tout repose, é présent, sur la sagesse et la conscience de ces enseignants. Mais des solutions fermes ont été prises par l’Etat pour permettre aux élèves, collégiens et lycéens des établissements scolaires publics de rejoindre les bancs des études. Ces solutions seront mises à la connaissance du grand public, par voie de conférence de presse, par le Premier ministre, accompagné du ministre de l’Education nationale, du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et du ministre des Finances et du Budget.

  Par ailleurs, tous les membres du gouvernement vont mener des descentes sur le terrain, jusque dans les régions, pour effectuer des campagnes de sensibilisation et d’explication inhérentes à ces mesures prises.

Pour sa part, le ministre de l’Education nationale a indiqué que l’Etat avait déjà proposé le déblocage d’une enveloppe de 20 milliards d’Ariary pour satisfaire, en partie, ces revendications sociales et, lors de sa rencontre avec le Sempama, le Président de la Transition y a ajouté une enveloppe de 5 milliards d’Ariary. Mais Sempama a décliné toutes ces offres alors que, selon la remarque faite par le Chef de l’Etat : octroyer cette enveloppe de 5 milliards d’Ariary aux enseignants publics équivaut à ne pas construire 1 600 salles de classes pour les établissements publics, notamment des régions reculées.

Et le ministre de l’Education nationale d’informer qu’en ce qui concerne les salaires des enseignants Fram, qui sont de 110 000 Ariary par personne, ceux des quatre premiers mois de l’année scolaire sont déjà débloqués et payés par la Banque mondiale. Pour les salaires des huit mois restant, ils sont supportés par l’Etat, et actuellement en cours de déblocage.

Le Président de la Transition a donné consigne pour que, dorénavant, tout problème social doit impérativement être solutionné, dès son apparition. Ce qui l’a amené à s’adresser au ministre des Transports pour trouver les voies et moyens à même de pouvoir solutionner les problèmes des transporteurs.

Par ailleurs, il a donné consigne aux responsables des établissements publics de retenir les élèves dans l’enceinte des établissements, étant donné qu’il leur incombe la responsabilité d’assurer leur sécurité et leur intégrité physique.

Quoi qu’il en soit, le Chef de l’Etat a déclaré qu’il n’existe qu’une solution unique pour résoudre tous ces problèmes sociaux : ne plus faire traîner la Transition en allant vers la tenue des élections.

Dans cette optique, le Conseil des ministres a manifesté sa ferme volonté d’œuvrer pour la sortie de crise et pour le retour à l’ordre constitutionnel et a exprimé son entière confiance à la CENIT dans l’organisation des élections. Et les élections étant une affaire d’Etat, le Conseil des ministres a également manifesté sa ferme volonté d’apporter son soutien à la CENIT dans les préparatifs électoraux.

Jeannot Ramambazafy

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 13:41

 

 

 

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:22

00000CC-CUA-2-MAI-2012 0790

 CLIQUEZ ICI POUR L'ALBUM DE PHOTOS

COMMUNE URBAINE D’ANTANANARIVO

DELEGATION SPECIALE

CABINET

DIRECTION DE LA COMMUNICATION : N° 165-CUA/DS/CAB/DIRCOMM.12

Communiqué : Convention de financement entre le Ministère des Finances et du Budget et la CUA 

La signature de convention de financement de 600 millions d’ariary a été faite ce 2 Mai 2012 à l’Hôtel de Ville Analakely entre le Ministère des Finances et du Budget -représenté par Monsieur RAJAONARIMAMPIANINA Hery-, et la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) -représentée par Président de la Délégation Spéciale (PDS), Monsieur RAZAFINDRAVAHY Edgard-.

La cérémonie a eu lieu sous le haut patronage du Président de la Transition,  Monsieur RAJOELINA Andry, du Ministre des Travaux publics, Monsieur BOTO Manova Tsara, du Directeur Général de la société Colas et du staff de la CUA.

Les 300 millions d’ariary seront affectés aux micro-projets de développement localisés au niveau de 30 Fokontany, à raison de 10 millions d’ariary par Fokontany, tels la réhabilitation des ruelles d’Ampefiloha Ambodirano, de Tsiadana ou d’Andranomanalina Isotry. Les 300 millions restants serviront à financer de l’entretien des rues de la Capitale et les travaux seront effectués par la Société Colas.

00000CC-CUA-2-MAI-2012 0900Par ailleurs, le Président de la Transition a fait don de 6 camions bennes pour faciliter la collecte des ordures dans les 6 arrondissements. De marque FOTON, ces camions ont les caractéristiques suivantes : les 03 (trois) FL 3700 d’une capacité de 12 m3 chacun, peuvent charger 10 tonnes d’ordures ménagères par camion ; les 02 (deux) FL 3400 de 8 m3 de capacité chacun, peuvent charger 6 tonnes d’ordures ménagères et les 02 (deux) FL 3400 d’une capacité de 10 m3 chacun, peuvent charger 8 tonnes d’ordures ménagères. Le Président Andry Rajoelina a souligné que l’Etat fera son possible pour aider la CUA dans l’accomplissement des travaux de réhabilitation et de rénovation ainsi que du ramassage des ordures. De plus, il a noté que la propreté de la Capitale est la marque du développement d’un pays.

00000CC-CUA-2-MAI-2012 0914Pour le PDS d’Antananarivo, l’objectif de la CUA reste toujours une ville propre, mieux organisée et plus sécurisée. Il a demandé au Président de la Transition d’accorder une journée pour un conseil décentralisé afin réfléchir sur la manière de donner à la ville sa propre valeur.

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:06

 

 


00000DD-TVPLUS-28-AVRIL-2012 0450

CLIQUEZ ICI POUR L'ALBUM DE PHOTOS 

logo transition 

N°083-P.T/SGP/COM.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Communication audiovisuelle : Le Président RAJOELINA inaugure la Villa AN-FI de la Station privée TV Plus

Le Président RAJOELINA a honoré de sa présence la cérémonie d’inauguration de la Villa Andapa Finaritra (An-Fi) de la TV Plus ce Samedi 28 Avril 2012. En effet, au cours de cette cérémonie, les invités officielles ont des relations particulières avec les dirigeants de la Station, comme le Président RAJOELINA, qui est un ami du Président Directeur Général (PDG) de la TV Plus Madagascar en tant que Propriétaire de la Société INJET, le Premier Ministre Omer  BERIZIKY, le Président du Congrès de la Transition Mamy RAKOTOARIVELO et le Ministre de la Communication, Harry Laurent RAHAJASON, qui sont des amis de longue date et collègues du Propriétaire de la Station, un membre du Conseil Supérieur de la Transition, Alain RAMAROSON, qui est un ancien patron de Nicolas RABEMANANJARA surtout durant les grèves de 1991.

Le PDG de la TV Plus, Nicolas RABEMANANJARA a fait un récit du parcours ô combien difficile que la TV Plus a traversé depuis sa création en 1993  jusqu’à son 13ème anniversaire, également fêté au cours de cette même journée : « Les ressources que nous avons investies ne proviennent ni de blanchiment d’argent ni de trafic d’or et encore moins de trafic de bois de rose, c’est le fruit de la bonne gouvernance au niveau de l’administration de l’entreprise depuis des années » a expliqué Nicolas RABEMANANJARA. Il a exprimé sa fierté d’avoir réussi à construire une infrastructure répondant aux normes internationales en matière de communication télévisuelle.

Le Ministre de la Communication, Harry Laurent RAHAJASON a félicité les dirigeants de la TV Plus pour la réalisation de ces infrastructures qui témoignent d’une bonne volonté de promouvoir l’image de l’environnement médiatique malgache : « Point n’est besoin de s’étendre sur les avantages de ces nouvelles infrastructures » se félicite le Ministre de la  Communication.  Il a souligné que son département ministériel a pour mission, non seulement d’accompagner les journalistes malgaches dans l’exercice de leur métier,  en leur offrant, par exemple, des stages ou des formations, mais également de réglementer le métier en  rappelant à l’ordre ceux qui violent les dispositions légales : «  les lettres de mise en demeure sont faites pour rappeler les écarts de conduite, en d’autres termes c’est par amour qu’on les fait, mais pas pour se disputer » a déclaré le Ministre de la Communication

«  C’est merveilleux de voir un Malgache qui a réussi, par ses propres efforts, à construire de nouvelles infrastructures.  En ma qualité de Chef  d’Etat, mais surtout en tant qu’ami du Directeur Général de la TV Plus, je tiens à  témoigner mon soutien et mes félicitations pour ces efforts » a déclaré le Président de la Transition, Andry RAJOELINA. Il a également souligné que «  ceux qui ont la volonté d’aller de l’avant et ceux qui construisent méritent d’être encouragés et aidés. La jalousie et la méchanceté résultant  des critiques acerbes sont  des mentalités à bannir.  La TV Plus, figurant  parmi les meilleurs en matière de communication audiovisuelle, a  su démontrer, par ses propres moyens, la possibilité de  construire. Madagascar vit actuellement dans une totale liberté de presse, liberté d’expression, liberté de manifester et liberté de grève. Mais,  la capacité de  maitrise de cette liberté d’expression  fait la différence, en termes de professionnalisme. Les questions  auxquelles tout un chacun doit  répondre ont trait à la finalité de cette liberté. La liberté d’expression est-elle  faite pour détruire la sagesse et les valeurs sociétales des Malgaches ?  La liberté  de presse serait-elle un moyen pour inventer n’importe quoi ?  La liberté de grève serait-elle une arme pour  détruire l’avenir de la génération  future ou pour prendre en otage l’avenir de nos progénitures? La liberté en cette période transitoire est-elle faite pour annihiler la vie de la Nation toute entière ?  Le pays a besoin de ceux qui construisent et qui bâtissent et non de ceux qui détruisent. Nous devons nous prêter main forte pour bâtir puisque nous sommes en pleine construction pour mettre en place une structure pérenne de la Quatrième République. A l’approche de la fête de travail, j’exhorte tout citoyen à penser à contribuer  à bâtir  un « Madagascar vaovao », a déclare le Président de la Transition.

Il convient de noter que le Chef de l’Etat a souligné qu’en ce tournant historique que traverse le pays,  Madagascar a besoin d’un journalisme professionnel. Ainsi, en guise d’encouragement et de soutien, la Présidence de la Transition, au nom du Président  RAJOELINA, a offert des formations à l’extérieur pour les journalistes de la TV Plus.

Après la série de discours, le Ministre de la Communication, Harry Laurent RAHAJASON, a remis au Président Directeur Général de la TV Plus, Nicolas RABEMANANJARA, le titre honorifique de « Chevalier de l’Ordre National ».

Antananarivo, le 28 Avril 2012

Le Chargé de la Communication

                               À la Présidence de la Transition

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 12:24

 



N°082-P.T/SGP/COM.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lutte contre l’insécurité : Le Président de la Transition remet 30 véhicules 4x4
aux Forces de l’ordre

00000CC-IVATO-4X4-27-AVRIL-2012 0206

CLIQUEZ ICI POUR L'ALBUM DE PHOTOS

Face à la recrudescence de l’insécurité tant dans le milieu urbain que dans les zones les plus reculées du pays, le Président RAJOELINA a octroyé trente nouveaux  véhicules 4 x 4 aux éléments des Forces de l’Ordre malgaches, ce Vendredi 27 Avril 2012 à l’Ecole Supérieure de la Police Nationale à Ivato. Une cérémonie militaire a été organisée à cette occasion en présence du Ministre de la Sécurité Intérieure, du Ministre des Forces Armées, du Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie ainsi que des éléments des Forces de l’ordre tous corps confondus.

L’achat de ces véhicules tout terrain a été financé par le budget propre de l’Etat malagasy. Par contre,  le Président RAJOELINA a offert les gyrophares et les sirènes.

Le Ministre de la Sécurité Intérieure a exhorté le Peuple malgache tout entier  à se donner la main pour éradiquer ensemble ce fléau qui mine le pays actuellement. Il a également souligné l’importance des informations et des renseignements de la part de tout un chacun dans la perspective de mettre en place une nouvelle stratégie visant à mettre fin aux actes de banditisme et à de terrorisme : «Toute personne ayant des renseignements sur les terroristes sont invitées à coopérer avec les Forces de l’ordre, sinon elles seront considérées comme étant complice », a-t-il expliqué. Il a ensuite ajouté que «  la répartition de ces matériels roulants  se fera en fonction des états des lieux de la situation de chaque Région. Les localités figurant parmi les zones rouges passent en priorité. Nous ferons en sorte que nos services puissent répondre aux besoins des Malgaches ainsi qu’à chaque caractéristique des différentes Régions. Nous promettons une réussite palpable avec  ces matériels».

« Les actes terroristes, les attaques en tout genre ainsi que les crimes perpétrés contre le Peuple malgache sont inacceptables. Le Peuple est actuellement dans l’insécurité mais force est de constater que les éléments des Forces de l’ordre travaillent d’arrache-pied pour la combattre. Il s’avère également  important  de renforcer leur moyen afin qu’ils puissent protéger vraiment le Peuple et ses  biens », a expliqué le Président RAJOELINA.

Même si la cohabitation gouvernementale est difficile, quels que soient  les calculs politiques, quels que soient les obstacles et les manœuvres dilatoires perpétrés par certaines personnes, le Régime de Transition dirigé par le Chef de l’Etat Andry RAJOELINA a fait preuve de volonté pour lutter contre l’insécurité et ce, en prenant des mesures sécuritaires draconiennes afin de restaurer la paix et l’apaisement social dans toute l’ile : « la vie de la Nation passe avant  tout autre intérêt. Je condamne l’irresponsabilité de certaines personnes face à ce fléau »,  a-t-il poursuivi.

Le Président RAJOELINA a également lancé un appel à la Justice malgache de faire preuve de responsabilité face aux criminels mis en examen pour que ceux-ci ne règnent pas dans la société malgache. Madagascar étant un Etat de droit.

Le Président a également avancé qu’il serait judicieux d’attribuer des motos pour les éléments de la Gendarmerie dans les régions.   

 


 
En marge de cette cérémonie de remise de véhicule, le Président RAJOELINA a répondu aux questions posées par les membres de la presse nationale  présents, ayant trait aux actualités de l’heure.

En ce qui concerne la descente dans la rue annoncée par la Mouvance Ravalomanana, le Président RAJOELINA a rappelé que « la Mouvance Ravalomanana est déjà représentée dans le Gouvernement d’Union Nationale, donc descendre dans la rue n’est qu’une manœuvre de déstabilisation ».  « Si la Mouvance Ravalomanana a des propositions ou débats ou encore des négociations politiques à faire, qu’elle se serve de leurs membres dans les Institutions transitoires, comme les Parlementaires et les Ministres pour ce faire. Je ne trouve pas des raisons de cette descente dans la rue, à moins qu’elle ait trait à la déstabilisation. C’est  de la pure provocation », a-t-il continué.

Pour ce qui en est du cas du SMM, de Free FM et d’autres revendications syndicales, le Chef de l’Etat a mentionné qu’il incombe à leurs ministres respectifs de résoudre ces problèmes.

Antananarivo, le 27 Avril 2012

Le Chargé de la Communication
à la Présidence de la Transition

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 18:24

baobab0090

 CLIQUEZ ICI POUR L'ALBUM DE PHOTOS

logo transition

 

N°078-P.T/SGP/COM.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Reboisement national à Menabe : Le Président de la Transition sur l’Allée des baobabs

Pour la Région de Menabe, la journée nationale de reboisement initiée par le Président de la Transition, SEM Andry Nirina RAJOELINA, s’est tenue ce Dimanche 22 Avril 2012 à 9h sur l’Allée des baobabs. Le Couple présidentiel a fait le déplacement dans le Fokontany Bekonazy où se trouve cette Allée des baobabs, un des sites les plus fréquentés par les touristes arrivant à Madagascar, pour y planter quelques pieds de « baobabs amoureux » (une des espèces de baobabs existants dans cette aire protégée de Madagascar).A part les quelques membres du Gouvernement et du Parlement de la Transition, des représentants des projets ou des organismes privés et publics œuvrant dans la protection et de l’embellissement de ce célèbre site, recevant plus de 20 000 touristes par an, ont pris part à ce reboisement.

Comme dans les autres sites, le programme de reboisement national dans la Région Menabe rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la vision « Madagascar : île verte, garantie du développement du tourisme ». Avant de procéder à la plantation des 210 pieds de baobabs, le Secrétaire Général de l’environnement et des Forêts a apporté des explications et des consignes techniques pour la réussite de la plantation de baobabs pour que cette journée de reboisement ne soit pas un simple symbole mais aura des résultats palpables afin de laisser un avenir meilleur à la génération future. Selon un technicien de l’ONG Fanamby, « les baobabs sont des monuments naturels à Madagascar. Parmi les 8 espèces de baobabs dans le monde, 6 d’entre elles se trouvent uniquement à Madagascar dont 3 espèces sont endémiques dans la Région Menabe ». Ceci pour expliquer qu’il est normal de mener cette journée de plantation de baobabs dans cette Région. Toujours selon les techniciens d’une ONG œuvrant dans ce domaine, une pépinière de baobabs contenant 500 plants est actuellement disponible dans la Région Menabe.

Dans sa brève allocution, le Président de la Transition, a indiqué qu’il faut donner « un bon exemple à la génération future afin de les sensibiliser à protéger et à entretenir ce monument naturel ».

Il convient de noter que le Président de la Transition et son épouse ont baptisé les baobabs qu’ils ont plantés à cette occasion « baobabs amoureux Andry et Mialy ».

Dans la foulée, ayant constaté le mauvais état de la route menant vers cette allée des baobabs, le Président Rajoelina a promis la réhabilitation du tronçon : « Nous allons mener incessamment des travaux de terrassement de cette route et ce, afin de faciliter l’accès à ce troisième monument national malgache » a-t-il déclaré.

Comme ce fut la première fois qu’un Chef d’Etat s’engage à planter personnellement des baobabs dans cette localité, la population du Fokontany Bekonazy a offert un présent au Couple présidentiel. Le Numéro Un de la Transition et son épouse, en retour, ont fait un don de « nofon-kena mitam-pihavanana » à la population de ce Fokontany.

baobab0130En marge de cette journée de plantations de baobabs dans la Région Menabe, le Président Rajoelina a répondu aux questions des journalistes.

- Peut-on dire que la cohésion gouvernementale existe toujours actuellement ?

« Nous n’avons qu’un seul objectif dans cet esprit de consensualité et d’inclusivité : mettre un terme, le plus rapidement possible, à la Transition. Il faut que les membres du Gouvernement d’Union Nationale, en priorité, se concentrent sur la gestion des affaires courantes et ce, dans l’intérêt de la population. Certes, la cohésion s’avère difficile eu égard aux divergences d’opinion et d’objectifs mais il faut un respect mutuel afin d’honorer les responsabilités de tout un chacun ».

- Détermination des dates des prochaines élections ?

« Il incombe à la CENIT de déterminer le calendrier électoral. C’est d’ailleurs l’Institution qui se charge de ce sujet ».

- Eta de la mise en œuvre de la Feuille de route ?

« Il est temps d’achever la Transition. La partie malgache a déjà fait montre de volonté et de détermination dans la mise en œuvre de la Feuille de route. Ainsi, nous sollicitons une sorte d’engagement de la part de la SADC envers Madagascar et son peuple ».

 

Morondava, le 22 Avril 2012

Le Chargé de la Communication

à la Présidence de la Transition

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 10:40

N°077-P.T/SGP/COM.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Inauguration de la RN 35 dans la Capitale de la Région Menabe

00000AA-MORONDAVA-21-AVRIL-2012 0185CLIQUEZ ICI POUR L'ALBUM DE PHOTOS

Juste après la journée verte de ce Vendredi 20 Avril 2012 à Mananjary, le Président de la Transition, SEM Andry Nirina RAJOELINA s’est envolé pour Morondava, la Capitale de la Région Menabe pour inaugurer la RN 35 nouvellement réhabilitée. Vers 8h du matin ce Samedi 21 Avril 2012, le lieu du meeting public était déjà rempli d’une foule immense. Le roi du « kawitry », Jerry Marcoss, et son « guest », Farah Johns, ont chauffé l’ambiance avec leurs tubes célèbres, « Avec Toi » et « Tsy Kivy ».

Pour rejoindre la place de la cérémonie, déjà remplie de foule en liesse, le Président de la Transition, portant un dossard, comme un vrai athlète, a dirigé la « course de la solidarité et de rassemblement » d’une longueur totale de 7 km (allant de l’Aéroport jusqu’au site du meeting). Tout au long de cette course, le Président RAJOELINA a été accompagné de quelques athlètes de renom dont Rosa Rakotozafy, Ravaolahy, Jean de la Croix Mahatana, etc. auxquels se sont joints quelques jeunes de la localité, et une forte délégation gouvernementale et des parlementaires de la Transition natifs ou non de cette Région.

Dans leurs discours, les orateurs ont félicité l’effort déployé par les dirigeants : « malgré la suspension des aides financières provenant des partenaires étrangers, le Régime de la Transition conduit par le Président Rajoelina a pu toujours réaliser des projets concrets ». Le porte-parole de la Société Sogea Satom a indiqué que « l’acheminement de ce projet d’envergure est devenu une réalité et nous sommes fiers d’avoir pu accomplir ces travaux » reconnait-t-il.

Dans son discours, le Chef de la Région Menabe, Faharo Ratsimbarison, a tenu à préciser que «cette journée du 21 Avril 2012 est une journée de vérité. Le Président Rajoelina nous a promis de réhabiliter ce tronçon de route entre Mahabo et Morondava et il a tenu sa promesse. Depuis le début, nous avons choisi d’emprunter la même route que le Président  de la Transition et nous allons la poursuivre. Beaucoup se sont mis à travers nos routes mais la population de la Région Menabe ne demande actuellement que la tenue des élections le plus rapidement possible. L’heure n’est plus à n’importe quelle confession. Si quelqu’un veut se confesser pour le mal qu’il a fait, qu’il ait voir un curé ». Un message qui bouscule les protagonistes de la Transition actuelle vers le processus électoral.

Le Ministre Travaux Publics et de la Météorologie, le Colonel Botomanovatsara a insisté sur les efforts déployés par le Chef de l’Etat pour accomplir ces travaux d’envergure : « les négociations menées par le Président Andry Rajoelina avec les partenaires internationaux prouvent son profond patriotisme. Les partenaires étrangers ont confiance aux dirigeants actuels de la Transition à Madagascar, contrairement à ce que certains font croire » a-t-il expliqué.

Dans son allocution, le Président de la Transition, SEM Andry Nirina RAJOELINA, très à l’aise face la population venant massivement pour l’ovationner a exprimé sa satisfaction : « lors de mon dernier passage à Morondava (21 Septembre 2010), je vous ai promis de réhabiliter la RN 35. Ensemble, nous avons lancé un défi et actuellement, nous avons atteint cet objectif. Disposant de plusieurs sites touristiques comme Belo sur Mer, Akevo et Allée de Baobab, la Région du Menabe ne peut qu’avoir des atouts majeurs pour le développement économique régional et national à travers cette route nationale nouvellement réhabilitée. Beaucoup nous ont sous-estimés lors de la proclamation de ce projet, mais les travaux ont, bel et bien, été réalisés grâce aux négociations que nous avons engagées et ce, malgré les sarcasmes de certaines personnes malintentionnées. Je suis personnellement convaincu que nous allons changer ce pays et mieux ce sera, si tout le monde y participe » a déclaré le Président RAJOELINA.

Dans la foulée, le Président Andry RAJOELINA a mis en garde ceux qui bloquent actuellement l’enseignement : « nous avons accepté de mettre en place une Transition consensuelle et inclusive. Si l’on priorise les débats malgré les divergences d’opinion, nous sommes tout à fait d’accord. Mais oser jusqu’à détruire la Nation pour l’intérêt personnel, cela dépasse la limite. Actuellement, certains hauts responsables du Régime poussent les instituteurs à maintenir leur grève afin de bloquer l’enseignement au pays. C’est inadmissible qu’on prenne nos enfants en otage pour des raisons purement politique. Je mets en garde les responsables concernés et les appelle à résoudre ces problèmes dans les plus brefs délais » a-t-il-exprimé.

Pour terminer son allocution, le Président Andry RAJOELINA s’est adressé aux partenaires internationaux ayant participé à la réalisation de ces travaux de réhabilitation de la RN 35 : « Je tiens à vous faire part de mes sincères remerciements d’avoir financé et participé à la réalisation de ce projet pour le bien-être de la population malgache » conclue le Président de la Transition.

Après cette série de discours, le Président RAJOELINA a procédé à la coupe de ruban, à la levée de la voile de la plaque commémorative des travaux de réhabilitation de la RN 35.

Toujours lors de son déplacement à Morondava, le Président de la Transition a effectué la pose de première pierre du nouveau stade aux normes internationales pour cette Région, sis à Morondava Centre : « Ce terrain permettra aux jeunes de la Région de s’entrainer régulièrement pour la force et pour la motivation », a-t-il expliqué.

Fiche technique des travaux de réhabilitation de la RN 35 entre Mahabo et Morondava

Maitre d’ouvrage : Ministère des Travaux Publiccs et de la Météorologie
Maitre d’ouvrage délégué : Autorité routière de Madagascar (ARM)
Entreprise : Société SOGEA – SATOM – Marché N°010-MTPM/ARM.10
Calendrier : Début des travaux : 23 Septembre 2010
                  Fin des Travaux : 22 mars 2012
Financement : Fonds Africain de Développement (FAD), Fonds de l’OPEP (OFID), Banque Coréenne KOEXIM et l’Etat Malagasy
Tronçon : PK 393 – PK 438 (Mahabo – Morondava) soit 45 km
Montant total : 60 076 785 757 Fmg

Morondava, le 21 Avril 2012

Le Chargé de la Communication
à la Présidence de la Transition

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 08:25

N°076-P.T/SGP/COM.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Reboisement national : Le Président RAJOELINA
dans la Région Vatovavy Fitovinany

L’exemple vient d’en haut. Le Président de la Transition, SEM Andry Nirina RAJOELINA, s’attèle personnellement dans le programme national de reboisement en tant qu’initiateur dudit programme. Juste après Andranovelona, Antananarivo, le Chef de l’Etat a tout de suite fait le cap sur Mananjary, Région Vatovavy Fitovinany. Là où il a procédé au lancement de ce programme national de reboisement au Fokontany Ambodivoahangy, Commune rurale Antsenavolo, District Mananjary. A cette occasion, le Président de la Transition a été accompagné par le Ministre de la Communication, Harry Laurent RAHAJASON et quelques parlementaires de la Transition natifs de cette Région.

Ouvrant la série de discours, l’Adjoint au Maire de la Commune rurale d’Antsenavolo, assurant l’intérim du Maire décédé en mois de novembre dernier, a souligné qu’après Philibert TSIRANANA, ce fut la seconde fois que cette Commune a le privilège de recevoir un Chef d’Etat.

Le Chef de Région Vatovavy Fitovinany, Le Lieutenant Colonel Georget Mandehatsara a, quant à lui, loué la preuve d’amour du Président RAJOELINA à l’égard de sa Région : « C’est rare qu’en l’espace de 20 jours seulement, un Chef d’Etat se déplace dans une même Région. C’est un grand honneur pour la grande famille de Vatovavy Fitovinany ». Le Lieutenant Colonel Georget Mandehatsara a également saisi cette occasion pour féliciter le régime transitoire dirigé par le Président Rajoelina d’avoir permis à la population de Mananjary de capter les médias publics et ce, grâce aux efforts déployés par le Ministère de la Communication, de doter d’un nouveau studio de la RNM et de la TVM ainsi que des nouveaux émetteurs Radio de 400 Watts et de Télévision de 200 Watts pouvant couvrir jusqu’à 50 km aux alentours. Par rapport à cette journée nationale de reboisement, le Chef de Région Vatovavy Fitovinany a indiqué que « c’est un grand honneur pour la Région, Monsieur le Président, de vous avoir parmi nous aujourd’hui, d’autant plus que l’objectif de votre présence est de sauver l’environnement. Je lance ainsi un appel à l’Administration, au citoyen lambda et aux associations publiques et privées de participer à ce programme de reboisement afin d’atteindre ensemble l’objectif : Madagascar, île verte ».

L’existence de réserve nationale dans la Région Vatovavy Fitovinany est la principale raison qui pousse le Président de la Transition d’y mener le programme de reboisement national. En guise d’approbation et de reconnaissance envers le Président Rajoelina, les Hauts Dignitaires de Vatovavy Fitovinany, représenté par l’Ampanjaka Moravelo a passé la pelle (angady) au Numéro Un de la Transition.

Notons que 8000 pieds d’Acacia, polonia et de pinus ont été plantés sur une superficie totale de 8ha dans le Fokontany d’Ambodivoahangy. Le Président de la Transition a pu en planter une vingtaine malgré la pluie.

Mananjary, le 20 Avril 2012

Le Chargé de la Communication
À la Présidence de la Transition

Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 16:29

logo transition
N°075-P.T/SGP/COM.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Président RAJOELINA lance  la journée nationale de reboisement

à Andranovelona ce Vendredi 20 Avril 2012

 

Face à la détérioration de l’environnement, provoquant un changement climatique menaçant les espèces animales et végétales, donc l’avenir  de la génération future, le Régime transitoire dirigé par le Président RAJOELINA a lancé un programme  de reboisement national ce Vendredi 20 Avril 2012 à Andranovelona, Commune Rurale Fihaonana, dans le District Ankazobe.

« Une journée pas comme les autres puisque c’est vraiment un jour de prise en main de l’environnement dans la perspective d’une vision Madagascar, ile verte. Ce qui importe ce n’est pas le reboisement en soi, mais le fait de prendre soin et de faire un suivi régulier des jeunes plants d’une manière responsable » explique un des techniciens présents sur les lieux.

Des élèves des établissements scolaires de la Région Analamanga ainsi que ceux de la Commune Rurale Fihaonana, du District Ankazobe, ont été mobilisés pour cette journée. Une occasion saisie pour ces jeunes malgaches de pratiquer sur le terrain l’éducation environnementale apprise au collège et au lycée.

Outre le personnel de quelques ministères, tous les enseignants  et éducateurs de cette localité ont été également mobilisés. Selon les experts météorologiques, le climat actuel est encore favorable à ce programme.

Le Maire de la Commune Rurale Fihaonana a félicité le Président de la Transition pour avoir choisi cette contrée, pas très loin de la ville, pour réaliser  ce programme de reboisement :« Andranovelona possède l’eau la plus pure qu’est l’Eau Vive. Cela engage un important entretien  de l’environnement», a souligné le Maire de la Commune Rurale de Fihaonana où se trouve le fokontany Andranovelona. Il a également promis de réduire, voire d’éradiquer les feux de brousse.

« Ce programme marque  un pas vers la réalisation de la vision Madagascar, île verte », a déclaré le Président Andry RAJOELINA en ajoutant que « la présence massive  actuelle sur ce terrain est un signal fort de solidarité et de volonté pour prendre la responsabilité  de léguer un héritage considérable pour la génération future ».

Le Chef de l’Etat a donc montré ce jour l’exemple d’un devoir citoyen pour certaines personnes qui ne veulent pas faire le déplacement pour effectuer un reboisement. Ainsi, il a mis en terre plus une vingtaine de  jeunes plants de bois de rose, de Ravintsara , d’Acacya, des pins et des Polonia : « Si un malgache plante un arbre, cela fera déjà 20 millions de pieds d’arbre après quelques années. Et mieux encore, s’il peut en planter d’autres pour ces concitoyens. La vision Madagascar île verte, un héritage pour la génération future sera loin d’être  utopique », a-t-il conclu.

Juste après cette séance de reboisement, avec quelques membres du Gouvernement d’Union Nationale et leurs membres de staffs respectifs, Le Président s’est envolé pour la Région Vatovavy Fitovinany pour rejoindre Mananjary afin d’en planter encore.

Il convient de rappeler que 13 régions bénéficient de ce programme de reboisement pour ce lancement avec quatre hectares par région. Le choix d’espèces est basé sur les caractéristiques météorologiques de chaque région, entre autres, 10 000 jeunes plants de Mangrove pour les Régions Boeny et Diana, 2 000 pépinières de Baobab pour la Région Menabe, 10 000 plants d’eucalyptus.

En marge de ce reboisement qui s’est tenu à Andranovelona, le Président de la Transition a répondu aux questions des membres de la presse présents relatives aux actualités de l’heure. Le cas de l’ancien  ministre de l’environnement n’a pas été omis : « Le respect de la hiérarchie mais aussi de la discipline régissant la gestion des choses publiques est très important. Sinon, un ministre peut faire l’objet d’une abrogation. Je reconnais que des membres du Gouvernement font bien leur travail. Pour ce qui en est du cas de l’ancien Ministre de l’Environnement, le Premier Ministre assurera son intérim jusqu’à la prochaine nomination de son successeur. Il convient, par ailleurs, de souligner que les dispositions de la Feuille de Route seront certainement respectées quant au choix de celui-ci.  Cela n’empêche en aucun cas le fonctionnement des affaires nationales », a déclaré le Président de la Transition, Andry RAJOELINA. « L’application de la Feuille de Route est effective. Personne ne peut affirmer le contraire. En ce moment, les cinq institutions de la Transition, stipulées dans la Feuille de Route, sont déjà mises en place, notamment la CENIT, et  l’adoption de la loi d’amnistie et autres, c’est déjà un pas vers les élections. La prochaine étape sera la venue des experts des Nations Unies pour déterminer les besoins électoraux de Madagascar.  Je réitère que, conformément à la Feuille de route, il incombe à la CENIT en collaboration avec ces experts internationaux de fixer la date des élections et la nature des prochains scrutins. Je déclare tout simplement que le Président de la Transition est prêt pour les élections que ce soit législative, municipale ou encore présidentielle. Il n’y a aucun problème » a ajouté le Président RAJOELINA.  En ce qui concerne justement sa candidature dans la course à la Magistrature Suprême, le Président Andry RAJOELINA a répondu que, pour un OUI ou pour un NON, sa déclaration se fera d’une manière solennelle.

Antananarivo, le 20 Avril 2012

Le Chargé de la Communication
à la Présidence  de la Transition


 
Repost 0
Published by andryrajoelinaenaction.over-blog.org - dans Andry Rajoelina Acta non verba
commenter cet article

De La Vision Aux Actions

  • : Le blog des actions d'Andry RAJOELINA
  • Le blog des actions d'Andry RAJOELINA
  • : TRANSFORMER NOTRE VISION EN ACTIONS. Lancement de cette stratégie du Président Andry Rajoelina, le samedi 6 novembre 2010, au Palais des Sports de Mahamasina à Antananarivo
  • Contact

Dossiers